Pour rappel, l'open data ou " donnée libre " est une information publique brute sous licence libre, que tout un chacun peut exploiter. L'état Français, dans une souci de transparence, libère de nombreuses donnée plus ou moins intéressante.
Le "data journalisme" (exemple owni.fr) ainsi que la création de nombreuses applications innovantes deviennent alors possible.

Le jeux de donnée

Les données sont téléchargeable sur le site data.gouv.fr avec une note explicative des différents champs. Le format CSV du fichier est exploitable facilement via le langage de programmation PHP. En voici un aperçu dans Excel.

On remarque rapidement quelques problèmes :

  • De nombreux champs ne sont pas renseignés (ex : coordonnées gps)
  • L'adresse de l'accident est sur 2 colonnes et est de très mauvaise qualité
  • Des champs sont manquants. J'aurais aimé avoir par exemple l'année pour afficher l'évolution des accidents dans le temps.  

Note : en php la fonction pour récupérer les données provenant d'un csv est la fonction fgetcsv.

Le géolocalisation

Ne disposant pas des coordonnées gps, j'ai utilisé l'adresse indiqué dans le fichier pour géolocaliser les accidents. Cette géolocalisation a été effectuée grâce à l'API Google Maps (Voir article Geocoding Addresses with PHP/MySQL).

Comme indiqué plus haut, le champ adresse est très mal formaté. Il m'a fallu le retravailler pour avoir une donnée exploitable et récupérer des coordonnées précises.

De plus, Google Maps n'a pas réussi à géolocaliser certaines adresses. Par exemple pour les accidents sur les routes national, nous avons dans le fichier une adresse intitulé RN1. Google Maps ne reconnais pas ce type d'adresse, il lui faut l'intitulé N1 !

La mise en forme

Une fois les adresses géolocalisées, vient l'étape de l'affichage des points sur une carte. Là encore j'ai utilisé l'outil Google Maps.

Rien de bien sorcier grâce à l'Api v3 JavaScript qui très bien documenté.

Pour améliorer la lisibilité de la carte, j'ai installé la librairie Marker Cluster. Celle-ci permet de regrouper plusieurs marqueurs (points) en un seul.

Conclusion

Coté technique, cet exercice m'a permis de me familiariser avec l'openData et l'API de Goggle Maps.

Coté citoyen, l'impact de cette carte dans la lutte pour la prévention routière est je pense très faible. A moins d'envisager de démanger sur le Marin ou à Fonds St-Denis, je ne vais pas pouvoir échapper tous les jours aux zones rouges de la carte.

J'ose imaginer que cette carte peut permette une prise de conscience quand à la gravité de nos actes sur la route.

Retrouvez la carte compléte sur le site Wartinique.